39 rue Marbeuf
01 42 89 01 19

Eviter les caries

Rares sont ceux n’ayant jamais eu de caries dans leur vie d’enfant ou d’adulte. Traitées à temps, elles resteront bénignes. Mais sans traitement, elles pourraient avoir des conséquences très graves. 

 

Qu’est-ce qu’une carie et comment se forme-t-elle ?

La bouche abrite naturellement un grand nombre de bactéries. Celles-ci se fixent sur les dents grâce à la plaque dentaire et au tartre.

Après chaque repas, des débris alimentaires se déposent sur et entre les dents, bien que l’on ne s’en rende pas toujours compte. Les bactéries vont transformer ces résidus, surtout le sucre, en acide. Cette acidité va abîmer l’émail, créant des cavités, où vont se nicher les bactéries qui vont attaquer l’intérieur de la dent et ainsi former des caries.

C’est pourquoi il est important de bien se brosser les dents après chaque repas pour éliminer la plaque dentaire et retarder l’apparition du tartre.

 

Quels sont les symptômes ?

La carie se traduit d’abord par une simple déminéralisation de l’émail (tache blanche, crayeuse). Elle peut ensuite devenir cavitaire et se colorer en jaune ou en brun, jusqu’à atteindre le nerf de la dent et provoquer des douleurs plus ou moins intenses, appelées parfois “rages de dents”. Une fois que la pulpe est atteinte, la dent se nécrose. On risque alors un abcès. Il est nécessaire de consulter son chirurgien-dentiste au plus vite afin de conserver la dents.

Bien que ses conséquences puissent être très graves, l’atteinte carieuse est progressive. Elle peut être interceptée avant de devenir irréversible. Une bonne hygiène dentaire et un bon suivi peuvent suffire. C’est pour cela qu’il faut consulter régulièrement son dentiste.

Si des douleurs apparaissent, cela relève de l’urgence, prenez rendez-vous au plus vite avec votre praticien.

 

 

Comment traiter une carie ?

Le brossage des dents est le premier traitement contre les caries, mais il ne suffit pas toujours, l’intervention de votre chirugien dentiste peut s’avérer nécessaire.

Les traitements dentaires sont nombreux et dépendent de l’atteinte carieuse :

1. Simple déminéralisation de l’émail

Il n’est, à ce moment-là, généralement pas nécessaire que le chirurgien-dentiste intervienne. Une bonne hygiène dentaire et une modification des habitudes alimentaires (voir plus bas) peuvent suffire à stopper l’atteinte carieuse.

2. Carie devenue cavitaire (jaune ou brune) mais encore superficielle

Il est fortement recommandé de consulter son praticien lors d’apparition de sillons jaunes ou bruns persistants sur vos dents malgré le brossage. Ceux-ci sont très souvent des caries. Votre dentiste va alors les retirer avant qu’elles n’attaquent plus profondément votre dent.

A noter, les caries peuvent devenir “dormantes” (les sillons deviennent noirs et non bruns) et ne plus représenter de menace pour vos dents, tant que vous continuez à bien vous brosser les dents. Il n’est alors pas nécessaire de la faire soigner.

3. Carie ayant atteint la pulpe (souvent douloureuse)

Il est important d’intervenir rapidement pour stopper la nécrose et éviter l’abcès, cela revêt d’un problème endodontique. Le dentiste va alors dévitaliser la dent pour que l’infection provoquée par la carie n’atteigne pas le parodonte.

La dent alors dévitalisée devient très fragile. Il sera alors nécessaire de restaurer le tissu manquant afin de la protéger pour qu’elle ne casse pas. Bien que notre objectif premier chez Opsi Dental soit de maintenir au maximum les tissus existants, il peut parfois s’avérer nécessaire de retirer la dent et la remplacer par un implant.

Que faire pour les éviter ?

Un brossage quotidien des dents et des contrôles réguliers chez votre chirurgien-dentiste sont essentiels. Cependant, certains facteurs, souvent alimentaires, augmentent le risque de caries :

Le sucre

Le sucre alimente les bactéries responsable des caries. Il est ainsi recommandé d’éviter les aliments trop sucrés (bonbons, gâteaux, pâtisseries, boissons sucrées etc.), et, surtout, de se brosser les dents après avoir consommé des produits contenant du sucre.

Evitez de manger des sucreries avant de dormir ! Les bactéries auraient alors toute la nuit pour consommer le sucre et attaquer vos dents. Cela est aussi valable pour le grignottage entre les repas.

L’acidité

L’émail protège vos dents, mais une fois parti, il ne se renouvelle pas. L’acididté est le principal responsable de la détérioration de l’émail. Comme pour le sucre, il est conseillé de limiter la consommation d’aliments très acides (jus d’orange, jus de pamplemousse, et surtout le jus de citron, sodas avec ou sans sucre, le vin, les aliments vinaigrés etc.)

En revanche, il faut éviter de se brosser les dents tout de suite après un contact avec de l’acide. En effet, l’acidité produite, notamment à chaque repas, va déminéraliser la dent (retirer le calcium principalement). Celle-ci va mettre un certain temps à se reminéraliser. Si vous vous brossez tout de suite les dents, vous risqueriez de retirer cette couche minérale, nécessaire à vos dents.
Rincez-vous donc d’abord bien la bouche à l’eau et patientez quelques minutes (5 à 10 min) avant de procéder au brossage.

L’alcool

En plus de contenir beaucoup de sucre et d’être souvent mélangé à des sodas dans les cocktails, l’alcool entraine une déshydratation. La bouche produit moins de salive, nécessaire pour lutter contre les bactéries.

Le saviez-vous ?
Le vin s’avère souvent être plus acide qu’un café, faites attention lors du brossage !
D’ailleurs, essayez de boire votre café sans sucre…

 

Bien que tout ceci puisse être nocif pour vos dents, il faut aussi pouvoir se faire plaisir. Mais toujours avec modération (et brosse à dents !)

 

Juillet 2018